top of page

Åbäke: origine: Suède; désigne des objets larges et encombrants.

 

Åbäke est un studio de graphisme basé à Londres fondé par un quatuor:

Patrick Lacey, Benjamin Reichen, Kajsa Ståhl et Maki Suzuki. Ces anciens étudiants du Royal College of Art comptent parmi leurs clients le British Council et la Serpentine Gallery, des collaborations avec des designers de mode comme Hussein Chalayan et la Maison Martin Margiela, des artistes tels que Ryan Gander, Johanna Billing et Martino Gamper, et des groupes de musiques dont Air et Daft Punk.

Ce projet, que j'ai mené durant ma première année de master, avait pour objectif de réfléchir à un moyen didactique, ludique et graphique de communiquer autour des conférences qui se tiennent à l'ESADSE.
Åbäke faisant partie des intervenants dans ce cadre, j'ai imaginé tout un système de supports ( leaflet, brochure, carte, affiches) à installer, distribuer et diffuser au sein de l'école. J'ai crée une identité propre au travail et aux champs d'action de ce collectif, qui se déploie, proposant une réflexion sur la façon de communiquer visuellement sur les évènements, interventions, qui se déroulent au sein même de l'école pour générer l'adhésion et susciter l'intérêt. L'utilisation de formes simples, dynamiques, facilement adaptables et modulables sur divers supports était à l'origine du projet. Plus précisément, l'orthographe original du nom Åbäke a été la base de toute la déclinaison et de l'identité visuelle proposée. D'un "tréma" sur la lettre A, en a découlé la production de ce projet, qui s'appréhende comme un jeu graphique à regarder, manipuler, diffuser. 

/2021

/Abake

/ Identité visuelle

/ Communication

bottom of page