top of page

"Les enseignes lumineuses façonnent et transforment

nos paysages et nos perceptions": Mémoire 

 

Après plusieurs expériences de voyage à New-York, en Floride, au Danemark et des observations du paysage urbain comme point de départ, ce mémoire est un récit sur l'influence des enseignes lumineuses sur les paysages qui nous entourent et sur la manière dont elles modifient nos perceptions de l'espace et de la lumière. Un rétro-éclairage historique, graphique, à travers le Strip de Las Vegas, les typographies lumineuses, la photographie, la nuit au cinéma, la monumentalité de la lumière au néon dans la ville nocturne, afin de proposer un regard sensible et personnel sur les enseignes lumineuses.  Ces écritures de l'urbain deviennent-elles des objets artistiques, un témoignage de l'histoire visuelle ? 

Le choix d'intégrer de l'impression fluo dans l'édition pour les pages de chapitres fait écho aux couleurs des néons. La volonté est de traduire cette sensation lumineuse et cet éclair chaud, par le papier.
Le choix de mise en page évoque le récit, le journal : l'iée était proche de celle d'écrire un carnet de bord moderne, nourrit par une réflexion et un travail de recherches autour des enseignes, ou le texte vient toujours s'illustrer de photographie . L'alternance des paysages diurne et nocturne dans l'iconographie tout au long du mémoire, définit des espaces et des environnements lumineux. Un peu comme une capacité à mettre la lumière parfois sur ON, parfois sur OFF...
Cette recherche est nourrie par les voyages, les lectures de Las Vegas Studio de Robert Venturi et Denise Scott Brown, les références aux archives photographiques de néon, les duo jour/nuit de Toons Michiels, les mots de Philippe Artières, le Tokyo de Lost in Translation...


 

/ Editorial

/ Maquette

/2022

/Mémoire DNSEP, ESADSE

/Edition imprimée, 137 pages, 22 x 15 cm

bottom of page